LES ENFANTS DU PARADIS

– De Marcel Carné, 1945, France, Drame/Romance, 3h09. Avec Arletty, Jean-Louis Barrault, Pierre Brasseur.

— Paris, 1828. Sur le boulevard du Crime, au milieu de la foule, des acteurs et des bateleurs, le mime Baptiste Deburau, par son témoignage muet, sauve Garance d’une erreur judiciaire. C’est ici que commencent les amours contrariées de Garance, femme libre et audacieuse, et de Baptiste qu’elle intimide et qui n’ose lui déclarer sa flamme. Mais aussi ceux de Nathalie, la fille du directeur du théâtre, qui aime Baptiste, et Frédérick Lemaître, un jeune acteur prometteur, qui entame une liaison avec Garance, tandis que cette dernière aime aussi Baptiste en secret.

JEUDI 16 JUIN À 19H30 (Projection du film suivie d’un débat avec Danièle Gasiglia, écrivaine, et Arnaud Laster, universitaire, spécialistes des œuvres de Jacques Prévert et Victor Hugo. Collation à l’entracte)

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *