NIÑA ERRANTE

– De Rubén Mendoza. Colombie/France 2018. 1h22, vostf.

— Quatre filles pleurent un homme qu’elles ne connaissaient pas vraiment : leur père vagabond, aussi fascinant qu’il était infidèle. La seule à pouvoir partager des souvenirs, c’est la pré-adolescente Angela, qu’il a élevée après la mort de sa mère en couche. Elle se retrouve bientôt dans une voiture avec ses demi-sœurs pour aller chez une tante qui vit « au milieu de nulle part ». Pendant le voyage, l’intimité croît entre elles.

Mercredi 24 novembre à 19h – Dimanche 28 novembre à 16h30 (suivie d’un débat avec le producteur du film Thierry Le Nouvel) – Vendredi 3 décembre à 19h – Dimanche 5 décembre à 21h –

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *